Non, je n’ai pas le corps d’une déesse, mais je l’aime !

Pexels

Le corps est l’enveloppe, l’espace le plus privé, la maison la plus sûre à laquelle nous appartenons pendant toute notre vie. Mais, ô, combien les rapports entre nous et notre corps peuvent être tendus ! Pas assez grosse ou pas assez fine, ces parties qu’on est prêtes à changer si on le pouvait, ce nez qui n’est pas comme on le voudrait… Est-il possible de parvenir à se sentir bien dans son corps, malgré toutes ces imperfections ?

D’après une étude menée par l’IFOP en 2019 sur une proportion de 5026 femmes en Europe, il est ressorti qu’en moyenne, 70% des femmes se trouvent normales ou pas assez jolies. Il faut dire qu’il y a bien des raisons qui peuvent justifier leurs points de vue.

En général, chacune trouve à son corps un défaut qui fait qu’elle ne s’assume pas et ne se trouve pas belle, d’où la notion de complexe. 

Comment naissent-ils ?

Les complexes naissent la plupart du temps de ce qu’on entend sur nous, les dires et les remarques sur notre physique, les stéréotypes de l’environnement dans lequel on vit qui a tendance à privilégier certains types de beautés, et par ailleurs l’influence des médias. La société dans laquelle nous vivons à la tendance parfois déconcertante de définir un critère de beauté vers lequel toutes devraient converger, et tant pis pour celles qui ne s’inscrivent pas dans le lot.

Cependant, tout ce que nous dit la société n’est pas forcément juste et le verre peut être vu à moitié plein.

La vérité sur nos corps 

Ce qu’on a souvent mis de côté, c’est que Dieu est le concepteur et le créateur de cette enveloppe corporelle. C’est en effet l’auteur principal du corps de la femme tel qu’il est. Le livre des Psaumes le dit si bien :

 « Seigneur, merci d’avoir fait de mon corps une aussi grande merveille. Ce que tu réalises est prodigieux, j’en ai bien conscience. » 

                             Psaumes 139 : 17

Dans sa sagesse, Il nous a fait différentes, chacune sa particularité, sa couleur de peau, ses rondeurs, ses yeux et ses cheveux. Autant il existe de différences, autant chaque corps a sa beauté, contrairement à ce qu’on nous fait croire depuis toujours. Nous ne sommes peut-être pas Miss Univers, mais qui que nous soyons, nous avons de la beauté en nous.

Imaginons un instant que chacune pouvait décider du corps dans lequel elle vivrait ?

Nous risquerions de toutes nous ressembler selon le mythe qu’il existe un standard de beauté. 

Vous pouvez choisir de vous libérer dès aujourd’hui en vous mettant au défi !

Se sentir bien dans sa peau, c’est aussi possible !

Allez, levez-vous et cessez de vous morfondre.

Il faut vous regarder dans le miroir et décider d’apprendre à vous aimer, aimer cette partie de vous que vous avez rejeté. Quel que soit ce que vous avez pensé de vous-même, ou ce que vous avez entendu, acceptez que votre situation n’est pas aussi dramatique. 

Positivez : il est temps de vous voir d’un œil différent. Il y a quelque chose de beau dans le corps que vous avez, et vous êtes la première à pouvoir trouver cette beauté. Donnez-vous du temps, mais commencez par vous accepter, vous aimer, et porter des vêtements qui vous valorisent. 

Décidez d’oublier ce qui ne va pas et mettez l’accent sur ce que vous aimez. Vous verrez que les autres ne remarqueront même plus ce qui cloche, mais vous apprécieront. 

Cultiver cette paix avec notre propre corps nous emmènera à faire de meilleurs choix. Quand on s’aime, on se fait du bien. Cela sera une motivation pour faire attention à ce que nous mangeons, aux soins que nous nous accordons, à l’activité physique que nous pratiquons afin de garder un équilibre.

Pexels

Il peut nous arriver de penser que nous ne sommes pas parfaites. Mais il y a une chose que nous devons retenir, tout ce que Dieu

fait est parfait, et vous êtes parfaite telle que vous êtes ! Prenez soin de vous et découvrez la beauté qui se cache en vous : vous vivrez dans ce corps pour toute votre vie, osez l’apprécier dès aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blossom Magazine recommande