La Créatrice Congolaise Anifa Mvuemba réalise son premier Défilé virtuel

Anifa Mvuemba

Pendant que les rassemblements de plus de 50 personnes sont interdits et que les évènements du milieu de la mode sont suspendus en raison de la crise du COVID-19, les africains pensent différemment et font preuve de créativité ! Si les défilés de mode en présentiel ne peuvent plus avoir lieu, Anifa Mvuemba, elle, joue la carte de l’innovation et présente tout de même sa nouvelle collection en 3D !

La réduction des déplacements a mis les industries face au défi de trouver de nouvelles manières de fonctionner. Les technologies et l’usage d’internet sont devenus les canaux indispensables pour assurer la pérennité des activités même pendant ces moments de rupture. Anifa Mvuemba a été visionnaire, et a fait défiler des mannequins invisibles, présentant les créations de sa nouvelle collection, Pink Label Congo, en 3D.

Anifa Mvuemba

Musique rythmée, motifs de nature, couleurs du Congo, ce défilé présente bien plus qu’une collection, il raconte une histoire. Une histoire inspirée de « la douceur, la beauté, l’équilibre, la majesté, la force, la puissance et l’espoir de l’esprit congolais ». Le défilé est diffusé en live sur Instagram et est suivi par plus de 10000 spectateurs à travers le monde. Pour l’industrie de la mode, cette innovation est une grande première !

D’origine congolaise, la jeune styliste de 29 ans a fait naître sa marque, « Hanifa » en Décembre 2011 aux USA, où elle est basée. Depuis lors, elle n’a cessé de se démarquer par son travail et a su marquer son public par sa singularité et son exclusivité. Ce travail acharné a produit 5 collections au cours de ses 9 années de carrière dans la mode. Ce n’est pas un hasard que plusieurs célébrités comme Ayesha Curry, Jennifer Hudson, Kelly Rowland ou Kylie Jenner portent sa marque.

« J’espère qu’elle inspirera toutes les femmes à se tenir debout en leur pouvoir et, comme la République Démocratique du Congo, à utiliser leur histoire, belle ou douloureuse, pour repenser leur futur »

En effet, ses créations ciblent la femme audacieuse, classe et élégante. De plus, elle ne se limite pas qu’aux standards de la mode mais va jusqu’à représenter des vêtements adaptés aux morphologies des femmes noires, tout en prenant en compte des couleurs qui conviennent à leur teint.

Si ses œuvres sont aussi représentatives de ses origines, Anifa elle-même l’est encore plus car elle se sert également de cette lucarne pour s’exprimer sur les questions de politique qui minent son pays, et sensibiliser son auditoire à passer à l’action pour l’Afrique centrale à travers un film-documentaire qui précède son défilé.

Pour voir le défilé :

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blossom Magazine recommande