Heather Lindsey, Youtube

« Le meilleur Cadeau à offrir à une Amie Fiancée » selon Heather Lindsey

5 minutes de lecture

Le 30 mars dernier, Heather Lindsey republiait sur ses réseaux sociaux un ancien Tweet : « L’un des meilleurs cadeaux à offrir à ton amie fiancée n’est pas de la lingerie mais une consultation chez un thérapeute chrétien reconnu comme fiable ». Une explication s’ensuit, très juste et qui mérite d’être appuyée.

L’objectif recherché

Elle explique que si cette amie a des traumatismes non résolus avant de se marier, cela pourrait être dramatique pour son mariage, et l’héritage qu’elle communiquera à ses enfants. Elle précise que cela est valable pour les hommes également. Permettez-moi d’introduire les hommes pendant un instant dans notre espace mais comme elle le dit si bien, un homme qui entre dans le mariage avec des traumatismes non résolus prend le risque de voir son rôle de leader de son foyer affecté. Il pourrait également faire perdurer des malédictions générationnelles à cause de ces choses dont il n’a pas conscience.

Là est un point capital : offrir cette thérapie ne signifie pas que vous pensez que votre amie a des problèmes psychologiques et que vous la voyez d’un mauvais œil !

Ce qu’il y a, c’est que malheureusement, il y a des pans de notre personnalité ou un système de pensée avec lesquels nous ne sommes pas nés mais qui se sont forgés suite à certaines expériences du passé. Ces expériences peuvent être plus ou moins traumatisantes et imprégnées en nous, si bien que parfois, nous n’en avons plus conscience.

Votre amie peut également accepter joyeusement ce cadeau, se soumettre humblement à la séance et ressortir de là en n’ayant rien appris qu’elle ne savait pas mais en ayant néanmoins reçu quelques clés générales.

Le mariage ne résout pas vos problèmes, il les expose !

Oups ! Mais est-ce à dire que le mariage n’en vaut pas la peine et nous rendrait malheureux ? Non. Par contre, il nous met face à nous-mêmes : soit nous nous ajustons humblement pour avancer ensemble soit, nous nous braquons et concluons que l’on n’a rien à faire avec notre conjoint. Le fer aiguise le fer, et le visage de l’homme s’affine au contact de son prochain. Ceci est réel dans tous nos contacts sociaux. Ce qu’il y a, c’est qu’avec un collègue ou un ami qui nous poussent un peu à bout, on peut encore décider de s’en éloigner sans conséquences redoutables. À l’inverse, lorsque l’on est marié, on ne peut aussi aisément penser à emprunter la porte de sortie. Le mariage est une alliance à vie dans laquelle Dieu Lui-même est censé avoir été impliqué. C’est ainsi qu’Il utilise ce cadre pour nous affiner, nous façonner et au final, nous sanctifier ! Dans cette volonté de préserver l’alliance, nous devrons redoubler d’efforts pour parvenir à maintenir un mariage sain et équilibré.

Avoir eu l’occasion d’être aiguillé dans les aspects à travailler avant de se marier est donc un bon moyen de partir avec un avantage dans ce long voyage. Il est tellement dommage de voir certains couples lutter pendant si longtemps face à certains dysfonctionnements pour lesquels ils ne parviennent pas à identifier la source. Cela amènera des frustrations, de l’amertume et dans les pires des cas, une séparation.

De manière plus concrète, la femme qui a grandi dans un foyer où régnait l’insécurité émotionnelle suite au comportement d’un parent violent ou manipulateur, peut se révéler beaucoup plus susceptible dans le mariage qu’auparavant dans la relation. Pourquoi ? Parce qu’un tel traumatisme non traité va permettre à ses peurs de s’exprimer. Elle a un schéma inconscient en tête où les personnes sur qui elle doit pouvoir compter vont toujours faillir à leur rôle. Dès lors, pour une petite contrariété, elle pourrait avoir le sentiment que le schéma va s’appliquer avec son mari et elle va se braquer. Cela peut mener à d’importantes disputes où le mari le prend personnellement, la femme se sent incomprise mais au final, elle-même n’a peut-être pas compris ce qui pesait lourd dans son cœur jusqu’à ce jour. Bien évidemment, si c’est inconscient et qu’elle n’en a jamais parlé avec son mari, il ne pourra pas le savoir non plus.

C’est un cadeau pour ses enfants…

Au final, les conséquences des blessures intérieures non soignées vont tôt ou tard affecter son intimité (physique, émotionnelle, spirituelle ou les trois) avec son mari. Les frustrations et l’amertume peuvent être ressenties par chacun et cela peut mener au découragement quand les choses ne semblent pas se clarifier.

Mais plus loin encore, si des enfants naissent de cette union avant que les parents soient parvenus à identifier et traiter les éventuels traumatismes de l’un et/ou de l’autre, cela ne peut que faire perdurer le problème. En effet, on ne donne que ce que l’on a. Aucun parent n’est parfait mais certains partent réellement handicapés dans le rôle qu’ils vont devoir jouer. Les parents devraient être tellement intentionnels dans l’éducation qu’ils transmettent à leurs enfants pour le temps où ils leurs sont confiés qu’ils ne peuvent laisser leurs agissements au hasard.

De plus, la grande majorité des blessures et traumatismes vécus l’ont été dans le cadre familial ou relationnel. Des paroles reçues, des actes dont nous avons été victimes ou coupables… Mais bien souvent reliés à des membres de famille ou à des personnes faisant partie de notre cercle intime (amis, anciennes relations amoureuses…). Raison supplémentaire pour identifier et guérir de ces blessures afin d’avoir une image assainie des relations familiales, parentales et amoureuses, la vivre, et la transmettre à ses enfants.

Le meilleur cadeau à s’offrir à soi-même ?

Si vous êtes vous-mêmes fiancée et que personne autour de vous ne semble encore éveillé au sujet, pas de panique ! C’est une excellente décision, et par ailleurs très responsable, que de s’offrir à soi-même cette séance chez le thérapeute. Maintenant que vous en connaissez les bénéfices, pourquoi attendre que quelqu’un pense à vous ? De la même manière que vous penseriez à prendre rendez-vous chez l’esthéticienne avant le mariage, ajoutez ceci à votre liste.

Je vous encourage à vous renseigner sur les thérapeutes chrétiens dans votre région ou éventuellement qui se situent un peu plus loin et peuvent consulter à distance. Ne prenez pas le premier au hasard, essayez de vous renseigner au maximum sur cette personne, son témoignage et ses résultats.

Si cette démarche n’aboutit pas, je suis certaine qu’un pasteur peut tout à fait être à même de faire ce travail. Cependant, il est vrai que le thérapeute aura une formation plus poussée en la matière et pourra donc aller plus loin dans le travail éventuel à effectuer.

Dans tous les cas, et je terminerai par-là, n’oubliez pas de vous en remettre à Dieu et ce, dès que vous entrez en relation avec Lui. Il peut vous révéler plusieurs choses cachées sur vous-mêmes, des années avant que vous n’entrez dans la saison du mariage. On ne guérit pas uniquement pour se marier, on guérit car Dieu nous veut tout entier.

Épouse, mère et militante pour des relations authentiques, je suis passionnée d'écriture. J'aime choisir des mots simples pour encourager à voir plus loin, notamment en m'arrêtant sur des points pour lesquels on ne prend pas toujours le temps et pour tirer le meilleur dans nos relations.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Love : Pourquoi la Transparence fera le plus grand Bien à votre Couple

Prochain article

Comment reconnaître une Relation toxique et en Sortir

Processing…
Success! You're on the list.
Total
5
Share
error: Contenu protégé !!

Prête à BLOSSOMER ?

Recevez votre dose d'inspiration mensuelle et soyez au courant de nos bons plans avant l’heure.