Comment Communiquer votre Vision fidèlement à vos Collaborateurs ?

YouX Venture, Unsplash

« Deux hommes marchent-ils ensemble, Sans en être convenus ? » Cette question c’est Amos qui nous la pose (Amos 3 :3), à juste titre, car elle a tout son sens. La réponse est évidemment NON.

Lorsqu’il y a constitution d’un groupe (au moins deux personnes) qui souhaitent poursuivre ensemble une vision commune, le maître mot doit être UNITÉ.

Commençons alors par le début…

  • Définissez clairement votre vision

Pour ne pas brûler les étapes, prenez le temps de vous asseoir pour plancher sur cette fameuse VISION. Elle est le point de départ de tout projet, toute création, toute entreprise, tout ministère. D’elle va découler la feuille de route, le plan d’action à suivre sur le long terme. Concrètement, quel est l’objectif à atteindre, comment y parvenir, avec quelle ressource, dans quel délai ? Y mettre des bordes permettra de ne pas s’éparpiller. Petite astuce : résumez en une phrase simple et attractive votre vision afin de pouvoir la retenir et la partager facilement.

  • Croyez d’abord en votre propre vision

Avant de vouloir communiquer quoique ce soit à quiconque, assurez-vous d’être vous-même une visionnaire et une « jusqu’au boutiste ». Même si ce pourquoi vous êtes en tête de liste n’est pas parfait ou se trouve à un stade embryonnaire, vous vous devez d’être cette locomotive qui tire le reste des voitures du train. Remplie d’assurance et d’audace, vous devez croire de toutes vos forces en la réussite de cette vision. Croire plus que jamais que cette vision est la solution à un problème : qu’elle est destinée à relever tel ou tel autre défi, qu’elle aidera une catégorie de personnes en particulier, qu’elle sera appréciée par telle communauté, bref, qu’elle a sa raison d’être ! Attention aux principaux ennemis de cette vision qui peuvent s’appeler doute, comparaison, complexe d’infériorité ou encore découragement.

Giphy
  • Sachez vendre votre vision sans l’idéaliser

Personne ne sera mieux placé que vous-même pour porter haut et fort cette vision, tout comme seul le peintre, auteur de son art, peut décrire et expliciter son chef d’œuvre. 

De même, pour pouvoir transmettre fidèlement votre vision, avec exactitude et sans bafouiller, vous devez être capable de la présenter, l’expliquer dans les moindres détails et parfois même la défendre. En donnant les atouts, les points fort mais également les axes d’améliorations d’emblées. 

Ici il ne s’agit pas d’en faire une tonne pour chercher à impressionner ou enjoliver l’affaire. Votre cœur doit transparaître lorsque vous parlez de cette vision. Ça doit venir des tripes ! Les collaborateurs auront généralement soifs de sincérité plutôt que de performances surdimensionnées.

  • Développez un caractère de leader

Devenir un leader ça s’apprend et manager une équipe également ! Un leader influence et pousse vers le haut instinctivement, sans forcer quiconque. Les gens auront juste envie de suivre le mouvement naturellement !

Ce que nous faisons parle bien plus fort que ce que nous disons. Nous devons être les premières à bûcher, à nous investir dans l’accomplissement de la vision. Opter pour un style de management « par l’exemple » enverra une image sécurisante à vos collaborateurs. En vous voyant mouiller le maillot, ils auront à leur tour envie de s’impliquer. 

  • Valorisez chaque collaborateur : estimez leur présence et leurs compétences

Pour amener les collaborateurs à poursuivre une vision qui n’est pas la leur, il est indispensable qu’ils se sentent utiles dans l’œuvre. Leur contribution est précieuse et il faut qu’ils le sachent. Comme une rose, les arroser par des encouragements, féliciter les petites victoires et les accompagner à chaque grande étape. Lorsqu’ils comprennent leur rôle dans l’accomplissement de la vision, alors ils s’enquièrent d’accomplir leur mission.

  • Fédérez et créez un lien fort

Ça y est, le groupe est constitué et chacun apporte sa pierre à l’édifice. Le défi est maintenant de créer une cohésion entre tout ce petit monde ! C’est surement l’une des étapes les plus cruciales pour l’équilibre du groupe et cela va demander beaucoup d’effort à tous : travailler à la communication, à développer de l’empathie vis-à-vis de l’autre, au maintien d’une atmosphère saine et agréable. Cela passera aussi par des moments de convivialité : déjeuners, fête d’anniversaire ou encore des pauses café. Petite astuce : organiser un team building une fois par an est toujours appréciable : misez sur un endroit insolite ou une activité de plein air qui séduira tout le monde !

Travailler ensemble est tout une aventure qui demande extrêmement de bienveillance et de patience. Mais une fois la vision comprise et acceptée, rien ne peut résister à son accomplissement !

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blossom Magazine recommande