Pourquoi il est dangereux de dépendre de vos diplômes

IStock

À première vue, le titre de cet article peut paraître bizarre et sonner comme un non-sens, comme tout le contraire de ce qui nous est inculqué depuis toujours. 

Le choix d’étude est une étape primordiale dans la vie, tant elle détermine notre trajectoire professionnelle sur le moyen et le long terme. Ce choix fait l’objet de toute notre attention (et de celle de nos parents !), et pour cause, rater le coche peut nous valoir de longs détours et pleins de frustrations. 

Nos aspirations et battements de cœur font naître en nous cette vision qui nous introduit dans tel ou tel autre cursus académique. Nous savons à quel point étudier demande énormément d’investissements et de sacrifices : financiers, matériels, intellectuels. La vie est faite de plusieurs paliers : les études en font partie et il faut gravir cet échelon ! N’hésitez donc pas à voir grand, à viser les plus grandes écoles (de commerce, d’architecture, d’ingénieur…) et les universités les plus cotées. 

Lâché de toque, cérémonie et fête, oui il faut profiter du résultat de ces années de dur labeur, mais au final, ce n’est que le début d’une grande aventure professionnelle palpitante ! 

 

Alors pourquoi est-il dangereux de prendre pour acquis vos diplômes ?

Vous l’aurez compris, nous ne sommes pas contre la réussite et les diplômes, bien au contraire. Les recruteurs sont à l’affût de la zone « Diplômes » sur les curriculum vitae. Heureusement (ou malheureusement selon les cas), pour beaucoup de professions et de métiers, ils sont un précieux sésame.

Le danger est de se confier dans ces derniers ! Dans ce monde en constante évolution, il nous faut plus qu’un diplôme pour faire la différence dans la jungle du monde professionnel. 

Ils ne sont pas gages d’efficacité, d’énergie, de productivité et encore moins de compétences. 

Et si les compétences valaient autant que les diplômes ?

Puisqu’il n’y a pas de quoi nous glorifier de nos diplômes, intéressons-nous alors à ces fameuses compétences. Une compétence est une connaissance approfondie, reconnue et qui confère une longueur d’avance à celui qui la possède. Elles peuvent être réparties en plusieurs catégories : le savoir, le savoir-faire, le savoir-être. Chacune a pour but de répondre précisément à une exigence professionnelle.

Les critères d’employabilité ont mutés au fil des décennies et le diplôme fièrement obtenu en 1990 a beaucoup moins de résonance en 2020, puisque les pratiques changent constamment. 

On assiste de plus en plus à un bouleversement des codes : les entreprises sont friandes de fraîcheur et d’innovation, alors maîtriser une compétence clé aura plus d’impact qu’une thèse universitaire.

La compétence suppose un côté opérationnel, prêt à l’exécution, tandis que le diplôme requiert une mise en pratique des connaissances théoriques apprises qui peut s’étaler dans la durée.

Comment acquérir et développer ses compétences ?

Être au top passe aussi par votre capacité à vous déployer et vous réinventer. Bref, à augmenter votre valeur ajoutée, à investir en vous-même. 

Je vous livre quelques pistes pratico-pratiques pour vous y aider :

  • Les MOOC : ce sont de petits modules disponibles sur internet, basé sur le principe de l’autoformation. Une multitude de thèmes y sont abordés et répondent à des besoins « métiers » ou de développement personnel.
  • Les webinars : issus de la combinaison anglaise des mots web et séminaire, ce sont des plateformes de conférence exclusivement en ligne.
  • Les colloques ou séminaires : plus classiques, ils soulèvent des thèmes d’actualité tout en gardant un lien social physique.
  • Les coaching : ils fleurissent un peu partout sur le net et peuvent prendre diverses formes. L’idée centrale est de se faire accompagner de manière personnelle à atteindre un but.

Apprendre une nouvelle langue est aussi un excellent moyen de relever un nouveau défi. Dans cet engouement pour l’internationalisation, c’est sûr que votre patron appréciera !

Bref, ce ne sont pas les moyens qui manquent pour nous aider à acquérir et développer des compétences. Profitons de cette saison estivale pour commencer quelque chose de nouveau, de frais !

« Voici le commencement de la sagesse : Acquiers la sagesse, Et avec tout ce que tu possèdes acquiers l’intelligence. Exalte-la, et elle t’élèvera ; Elle fera ta gloire, si tu l’embrasses ; Elle mettra sur ta tête une couronne de grâce, Elle t’ornera d’un magnifique diadème. »

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blossom Magazine recommande