Besoin d’améliorer vos relations ? Apprenez à faire de l’écoute active

écoute active
Photo de Christina Morillo provenant de Pexels

L’écoute active selon Carl Rogers

L’écoute active est une technique de communication découverte par le psychologue et humaniste Carl Rogers. L’auteur met en exergue l’art de la compréhension émotionnelle au profit de l’analyse intellectuelle. Ainsi, dans l’écoute active, il ne s’agit pas simplement de reformuler les propos de votre interlocuteur mais de prêter une oreille attentive afin de décoder la dimension sentimentale qui se dégage du langage non-verbal. 

« Quand j’ai écouté et entendu, je deviens capable de percevoir d’un œil nouveau mon monde intérieur et d’aller de l’avant. Il est étonnant de constater que des sentiments qui étaient parfaitement effrayants deviennent supportables dès que quelqu’un nous écoute. Il est stupéfiant de voir que des problèmes qui paraissent impossibles à résoudre deviennent solubles lorsque quelqu’un nous entend. » – Carl Rogers

Quand on évoque la notion d’écoute active, il est question d’apprendre à écouter sans juger la personne qui se confie. Selon Rogers, vous pouvez être un interlocuteur empathique ; c’est-à-dire qui devient actif lorsqu’il essaye de se visualiser dans la position de celui qui a besoin d’être entendu. Vous pouvez manifester votre compassion sans imposer votre expérience, votre savoir-faire ou établir un lien avec votre histoire. Vous devenez un ‘interlocuteur miroir’. Il ne s’agit pas de vous ! Donnez à leur histoire de l’importance ! Vous pouvez aussi être un interlocuteur non-directif. Vous n’interprétez pas à votre guise. Vous faites plutôt prendre conscience à l’autre des solutions qui se trouvent déjà en sa possession.

Pourquoi pratiquer l’écoute active dans vos relations ?

Beaucoup de relations sont détruites par les préjugés, les intentions inavouées, les sous-entendus et les sentiments refoulés. Le langage non-verbal est parfois nécessaire, mais les mauvaises interprétations déroutent plusieurs relations. Au fur et à mesure que la communication évolue sur une mauvaise base, les possibilités de mésententes s’accroissent.

« Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre. » (Bernard Weber)

L’écoute active permet de limiter ces freins à la communication. En vous disant « j’aurais pu me retrouver dans la même situation ! Qu’aurais-je fait à sa place ? », vous vous éloignez des préjugés qui peuvent surgir sans même vous en rendre compte. En posant des questions sans pour autant harasser votre amie, vous suscitez en elle le désir de vous faire confiance et de s’exprimer librement. À travers votre regard, la personne se sent comme chez elle. Attention ! Il ne s’agit pas de lui raconter juste ce qu’elle veut entendre ou encore des mensonges. S’il y a des ‘vérités’ que vous estimez nécessaires de dire, abstenez-vous de faire des conclusions hâtives, prenez le temps d’écouter jusqu’à la fin.

Comment développer l’écoute active ?

Développer son écoute active passe notamment par un dialogue dans lequel vous devez prêter attention sans interrompre, poser des questions si nécessaire pour avoir plus d’approfondissements, associer les gestes visuels, reformuler et confirmer que vous avez bien compris. Prenons un exemple : votre ami admet avoir commis cette erreur qui a conduit à son licenciement. Il vient vous voir et vous explique sa situation. Il est donc conscient de son erreur a cet instant T. Ce n’est pas le moment de lui dire « Je t’avais bien dit d’agir de telle sorte… ». Il ne veut pas se sentir acculée. Elle sait probablement que vous aviez raison, mais vous gagnerez son cœur si vous l’écoutez de nouveau et l’aider à réaliser qu’elle doit se relever pour continuer la marche.

L’écoute active va absolument métamorphoser vos relations. Pratiquez cette méthode envers vos interlocuteurs et lorsque vous aurez besoin d’être entendue, vous serez écoutée deux fois.

1 comment
  1. C’est très important d’être écouté sans toutefois être jugé. C’est une grande qualité que l’être humain devrait recherché pour mieux vivre au quotidien

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blossom Magazine recommande