Édito : 2024, votre année d’Ascension !

3 minutes de lecture

Pour découvrir le mot de notre fondatrice à propos de notre thème de l’année, c’est par ici !

Ascension, comme gravir une montagne, prendre l’ascenseur… 

Elle peut être définie comme « s’élever au-dessus, prendre de la hauteur, franchir un nouveau cap, une nouvelle ligne, affronter sa montagne, atteindre son sommet, aller vers son ciel et voir plus loin ». Ainsi dit, aucun domaine n’est exempt d’ascension et chaque femme a besoin d’expérimenter un bond, une élévation, dans tous les domaines de sa vie, que ce soit personnel, familial, spirituel, voire socio-professionnel.

2024 a finalement sonné à la porte au sortir d’une belle saison festive, clôturant la fin d’un cycle pour certains, le début d’un cycle pour d’autres. L’équipe Blossom accueille cette année avec ce thème beau et inclusif ! Chargé de positif, il donne envie de réfléchir, de s’éclairer, de s’édifier puis de s’équiper volontairement afin d’affronter avec sérénité et brio l’année en cours.

S’approprier son Année : Oui, mais comment ? 

Si vous et moi sommes bien en phase, cela signifie que vous avez certainement des vœux, des aspirations, des objectifs. Autrement dit, des petits ou des grands sommets à atteindre cette année. Alors brièvement, voici quelques astuces qui peuvent vous aider à donner une belle orientation à votre année.

Ayez une vision globale pour votre année, et voyez-là justement comme une année où vous vous élevez, prenez de la hauteur, dépassez vos peurs, vous surpassez dans divers domaines. La vision, vous la puisez naturellement dans le grand rêve de votre vie. Si jamais vous ne le connaissez pas encore, cherchez-le. Dieu le Créateur le communique à ceux qui le demandent. Cependant, réfléchir sur cette vision vous exigera une bonne santé mentale et émotionnelle, car une âme asséchée est stagnante. Ainsi, vous devrez passer par un temps de repos au niveau de votre âme, votre corps, voire vos relations. Certaines personnes vont même jusqu’à prendre quelques jours de retraite. Il faut savoir que de manière générale, une âme guérie, rafraîchie, reposée et saine est de loin plus florissante. Dieu souhaite que vous prospériez à tous égards, comme prospère l’état de votre âme.

Ainsi, ne négligez pas votre vie spirituelle, ou du moins votre repère spirituel. Je suis convaincue que chacune de nous en a. Certaines y puisent d’ailleurs leurs ressources pour chaque nouveau cycle.

Pour finir, s’approprier son année signifie assurément être intentionnelle sur la vision de son année. Ce qui implique d’adopter une attitude de résolution, qui d’ailleurs est presque toujours gagnante. La résolution commence dans le cœur ou les pensées, et se concrétise par des actions. En d’autres mots, dressez vous-même le portrait des hauteurs que vous souhaitez atteindre cette année. Une fois l’appropriation validée, vous pouvez donc commencer à structurer dans les détails et planifier.

Cette étape signifie simplement d’entrer pleinement dans les objectifs que vous vous êtes fixés, et naviguer à travers leurs composantes et réalités. L’avantage est que si vous avez été intentionnelle dans la première étape, vous devriez vous éclater dans celle-ci, car personne ne vous l’aura imposé, il s’agit de votre année !

Je qualifierais aussi cette zone de mise à profit de son petit “moulin à compétences”. Oui, parce que c’est ici qu’interviennent des leviers intéressants, qui faciliteront votre ascension, notamment : discipline dans vos entreprises, constance dans vos engagements séculiers ou autres, sélection ou assainissement de votre jardin relationnel, véritable consécration dans votre vie spirituelle, travail et puis récolte… Certaines femmes, selon leur propre culture d’organisation et leurs moyens financiers ressentent la nécessité de se faire assister par des mentors, ce qui est d’ailleurs très important car on bénéficie toujours de s’allier à plus expérimenté que soi.

Entre Exigence et Tolérance, Place au Fun 

En fin de compte, peut-être que vous n’aviez pas atteint vos objectifs de l’an passé. Vous avez, à mi-parcours, été prise de court par des imprévus (déménagement, perte d’un emploi ou d’un être cher, rupture, etc.). Soufflez, relaxez ! Des astuces pour vivre cette étape avec bienveillance, il y en a. Pensez à ce que vous avez déjà accompli et vécu jusqu’ici. Regardez à ce que vous avez aujourd’hui (vie, amis, famille, travail…) et non à ce que vous n’avez pas, manifestant sans cesse de la gratitude. Bien évidemment, vous pouvez faire une pause-bilan pour comprendre ce qui n’a pas marché et vous ajuster. Je vous recommande à cet effet un livre riche en ce sens : Les Vertus de l’échec de Charles Pépin, qui ne parle pas que d’échecs mais aussi de succès. Car même dans les saisons de succès, il y a une attitude (salvatrice) à adopter.

Justement, lorsqu’il y aura raison de se réjouir cette année, faites-le ! Profitez-en pour enrichir votre vase émotionnel (on en a tous besoin). À cet effet, l’exigence et la tolérance (envers soi-même et les autres) vont toujours de pair. Ce sont là deux attitudes qui vous aideront considérablement pour réaliser votre rêve.

Pour finir, vous remarquerez qu’au sein de chaque organisation ou institution, il y a un thème qui accompagne et porte l’organisation en question tout au long de l’année. Quel est le vôtre ? À titre personnel, vous pouvez vous aussi donner une orientation à votre année et vous y appliquer pour atteindre des nouvelles hauteurs.

Bonne ascension !

J’aime écrire et mettre ma vie au service des autres. J'espère que vous apprécierez chaque article, mais surtout que vous en ressortirez édifiée, rafraîchie et pourquoi pas challengée et transformée !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Cette année , je décide d’accroître mon employabilité !

Total
0
Share
error: Contenu protégé !!

Prête à BLOSSOMER ?

Recevez votre dose d'inspiration mensuelle et soyez au courant de nos bons plans avant l’heure.