Entrepreneure en construction : acceptez votre processus

Vous avez le flair pour détecter les opportunités dans le milieu, une image, un jeu, un lieu, un outil, une discussion, et vous voyez les dollars qui suivent! Eh bien, je viens confirmer la prophétie « Madame, vous feriez une bonne entrepreneur, une bonne business woman » ! Et voilà que la première vidéo que vous suivez sur Youtube vous rappelle ceci : « Un entrepreneur prend des risques » ! Ça y est ! On y va ! Je me lance demain ! Sérieux ? Êtes-vous prête ? 

En 2012, j’ai gagné un prix de compétition de plan d’affaires. Il y avait suffisamment d’argent pour lancer mon idée. Sauf qu’à l’époque, je travaillais dans une boîte où le climat m’énervait et cela ne me laissait pas le temps de lancer mon entreprise. Un bon jour je me suis fâché, j’ai grondé un collègue en pleine usine et j’ai démissionné ! D’un vrai coup de tête ! Parents, pasteur, tout le monde était contre moi mais j’ai osé ! La mauvaise nouvelle c’est que j’ai passé huit mois sans boulot par la suite, et cette entreprise je ne l’ai toujours pas lancée

Luck Ondias, un pasteur Gabonais, raconte un peu la même histoire dans sa chronique « C’est Possible »  sur la persévérance. Il a aussi démissionné pour créer son entreprise et il a passé un bon moment très fauché. Plus courageux que moi, il a persévéré sans reprendre un autre boulot et il a fini par la créer cette entreprise. Il reconnaît néanmoins qu’il avait fait un mauvais choix ! 

Je suis certaine que vous ne vouliez pas être comme moi n’est-ce pas ? Savez-vous l’erreur que j’ai commise ? La réponse je l’ai eue en 2015, dans une formation destinée aux accompagnateurs des jeunes entrepreneurs. En effet, un entrepreneur prend du risque oui mais un risque calculé ! La nature fonctionne suivant des lois préétablies. Une des lois que j’admire (depuis que j’ai appris la leçon on va dire) c’est la loi du processus.

 

La loi du processus

Dans son fabuleux livre « Les 21 irréfutables lois du leadership », John Maxwell parle de cette loi. En voici un extrait : 

“Le leadership se développe au quotidien, pas en un jour. Même s’il est vrai que certaines personnes naissent plus douées que les autres, le leadership est un ensemble de compétences que l’on peut apprendre et développer. Mais cela prend du temps, car c’est un phénomène complexe avec de nombreux facteurs. Une étude a montré que c’est la capacité à apprendre et améliorer ses compétences qui distingue les leaders des suiveurs. Les meilleurs leaders sont des élèves et apprennent en permanence.”

Je vous prie de relire ce passage en remplaçant leader par « entrepreneur ». Vous devez accepter que créer une entreprise demande des attitudes, des aptitudes, des compétences, des ressources qui ne se ramassent pas en un jour. Ça prend du temps, mais du bon temps. Il ne faut surtout pas se décourager ou virer en mode procrastination. Surtout pas ! Bien au contraire, il faut en profiter pour se construire solidement.

   

Que faire pendant la période de construction ?

Il y a beaucoup de choses à faire durant cette période. Mais je vous parlerai de ces 3 choses qui m’ont énormément marqué dans mon propre parcours

  • Se former : je suis tentée d’écrire RAS tellement un commentaire ne serait que de trop ! Un entrepreneur doit se former chaque jour pour acquérir le bon caractère et les bonnes compétences; 
  • Améliorer son projet : Pendant que vous vous construisez, les coûts varient sur le marché. Profitez de ce temps pour revoir vos coûts. Essayez d’être pragmatique et assurez-vous que votre business model soit vraiment rentable. S’il ne l’est pas, ne vous découragez pas ! Testez des nouvelles formules ! Mieux vaut la fin d’une chose que son commencement.
  • Créer un réseau de partenaires : rapprochez-vous de vos potentiels clients, fournisseurs, des incubateurs d’entreprises, de vos concurrents (eh oui), des autorités administratives, des entreprises collaboratrices ou sous-traitants (vous allez externaliser la logistique, la livraison ou la gestion du personnel par exemple)… Vous avez besoin d’eux, et demain quand la machine sera en pleine course, vous n’aurez sûrement plus autant de temps pour le faire. 

Je vous encourage à écouter la série Femme chrétienne et Entrepreneuriat avec Mireille Tshipama comme invitée. Son parcours est exceptionnel ! Elle a découvert sa passion dès son enfance mais entre temps, il lui a fallu se former, se marier, déménager plusieurs fois pour suivre son expat de mari, entreprendre de la maison durant la sieste du bébé, repartir à l’université et enfin lancer cette grande marque qu’est Zympala ! 

Pour conclure, rappelez-vous de cette sage parabole où un homme a bâti sa maison sur du sable! Bâtissons sur des fondations solides. Vous êtes peut-être énergique comme moi, toujours en action, mais un temps de réflexion peut vous faire gagner plus. Et même quand l’entreprise aura démarré, il faudra encore attendre pour jouir de ses bénéfices, un autre temps de construction. Courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blossom Magazine recommande