Fibromes utérins : vivre avec, vivre sans

3 minutes de lecture

“Vous êtes normale, malheureusement c’est cela être une femme”, dit la première gynécologue qu’avait consultée Eline suite à un examen après des douleurs menstruelles.

Qu’est-ce que le fibrome utérin?

Les fibromes utérins sont des tumeurs qui se forment dans la paroi de l’utérus. Aussi connus sous les noms de myomes, léiomyomes ou fibromyomes utérins, ceux-ci sont en général bénignes (non cancéreuses).

Elles peuvent se former de façon isolée ou en groupe et leur taille peut varier de la grosseur d’un pois à celle d’un pamplemousse, voire davantage. Une estimation révèle que 20 % à 40 % des femmes caucasiennes et jusqu’à 50 % des femmes afro-américaines de plus de 35 ans sont atteintes des fibromes utérins.

Les fibromes utérins peuvent provoquer divers symptômes, qui ne sont pas nécessairement les mêmes pour toutes les femmes atteintes. Étant donné que les fibromes peuvent être uniques, le traitement à suivre dépendra du cas particulier.

Quelles sont les causes des fibromes utérins?

Pour l’instant, les causes des fibromes ne sont pas encore connues. La plupart des fibromes touchent les femmes en âge de concevoir. Généralement, ils ne sont pas observés chez les jeunes qui n’ont pas encore eu leurs premières règles.

Par contre, la gynécologue Sylvie Dodin met l’accent sur l’hérédité qui peut jouer un grand rôle. Si une mère a eu un fibrome, sa fille présente plus de risque d’en avoir aussi.

Quels symptômes ?

Eline a commencé à remarquer des changements au niveau de ses menstruations qui étaient plus abondantes en 2019, puis des sensations de douleur et de brûlure pelviennes, des envies fréquentes d’uriner la nuit, une petite bosse abdominale apparaissant une fois couchée sur son dos et des douleurs lombaires qui devenaient de plus en plus incommodantes.

Cependant, il est courant que les femmes atteintes de fibromes ne présentent aucun symptôme apparent. D’autres femmes atteintes de fibromes présentent des symptômes considérables qui interfèrent avec leur vie quotidienne :

  • Saignements abondants ou douloureux pendant les règles (menstruations)
  • Saignements entre les règles
  • Sensation de ballonnement dans le bas-ventre
  • Envie fréquente d’uriner (cela peut se produire lorsqu’un fibrome exerce une pression sur la vessie)
  • Douleur pendant les rapports sexuels
  • Douleur dans le bas du dos
  • Constipation
  • Pertes vaginales chroniques
  • Incapacité d’uriner ou de vider complètement la vessie
  • Augmentation de la circonvolution abdominale (élargissement), donnant à l’abdomen un aspect de grossesse

Les symptômes des fibromes utérins se stabilisent ou disparaissent généralement après la ménopause, car les hormones diminuent dans l’organisme. Si vous expérimentez un ou plusieurs de ces symptômes, il est vivement conseillé de consulter votre gynécologue.

Comment les fibromes sont-ils détectés ?

Les fibromes sont le plus souvent détectés lors d’un examen pelvien régulier. Au cours de cet examen, votre gynécologue appuiera sur votre abdomen et pourra sentir une masse ferme et irrégulière qui pourrait indiquer la présence d’un fibrome.

Pour diagnostiquer les fibromes utérins, votre médecin peut demander l’un des tests suivants :

  • Échographie pelvienne – Une procédure au cours de laquelle un petit instrument, appelé transducteur, est inséré dans le vagin ou pressé sur l’abdomen pour produire des images d’organes internes à l’aide d’ondes sonores.
  • Imagerie par résonance magnétique (IRM) – Une forme de technologie d’imagerie avancée qui fournit des images très détaillées des organes internes.
  • Hystérosalpingographie – Un examen radiographique de l’utérus et des trompes de Fallope. Votre médecin utilisera un produit de coloration spécial pour visualiser plus facilement ces organes et déterminer si les fibromes ont bloqué vos trompes de Fallope.
  • Hystéroscopie – Un examen visuel du canal du col de l’utérus et de l’intérieur de l’utérus à l’aide d’un instrument de visualisation (hystéroscope) inséré dans le vagin.

La médecine holistique et les fibromes utérins

La médecine holistique peut traiter les symptômes douloureux provoqués par les fibromes utérins. L’approche naturopathique de la santé vise à soulager la douleur et les symptômes associés.

Andrea Bomo, Fondatrice et directrice générale d’Ann & Eli Apothecary | Coach certifiée en santé intégrative | Journaliste et conférencière, nous présente dans son Guide Holistique du Fibrome Utérin divers conseils et astuces pour vous aider à gérer plus efficacement les symptômes des fibromes utérins et à reprendre votre santé en main.

Andrea propose des aliments à éviter pour réduire les symptômes des fibromes tels que:

  • La viande rouge
  • Les produits laitiers
  • Les sucres, sodas et glucides raffinés et bien d’autres.

Quelques plantes bénéfiques pour réduire les symptômes

  • Le thé vert
  • Le moringa
  • L’ortie
  • L’ achillée millefeuille

Avez-vous été récemment traitée pour des fibromes utérins ? Ou, avez-vous été diagnostiquée dernièrement ? Je suis curieuse de lire votre expérience dans les commentaires.

Les fibromes utérins sont une condition courante que de nombreuses femmes rencontrent au cours de leur vie. Dans certains cas, les fibromes sont petits et ne provoquent aucun symptôme. Dans d’autres cas, les fibromes peuvent provoquer des symptômes difficiles à supporter.

Si vous constatez une quelconque gêne ou douleur, parlez-en à votre gynécologue. Les fibromes peuvent être traités et, souvent, vos symptômes peuvent être améliorés.

À travers mes écrits, je cherche à éveiller la curiosité de nos lectrices et les pousser dans la découverte de soi. Adepte de voyages et apprenante à vie, ma plume vous invite à l’introspection et à l’exploration.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Comment déceler le burnout et s’en sortir

Prochain article

Des marques de produits capillaires à découvrir !

Total
1
Share
error: Contenu protégé !!

Prête à BLOSSOMER ?

Recevez votre dose d'inspiration mensuelle et soyez au courant de nos bons plans avant l’heure.