Au secours, j’ai un lien d’âme !

IStock

On est déjà à la fin de l’année et vous commencez à vous demander si finalement l’année 2020 est véritablement votre année ? Vous vous demandez peut-être où est cette grâce particulière, ces promesses, ces bénédictions tant attendues ? Et puisque je m’adresse ici aux célibataires, vous vous demandez peut-être qu’est ce qui vous empêche de vous marier aujourd’hui ? À côté de toutes les raisons connues qu’on n’a plus besoin de citer, j’aimerais attirer votre attention sur la possibilité d’être liée par le passé vous empêchant ainsi de vivre vos bénédictions présentes et futures. En d’autres termes : et si vous aviez un lien d’âme ?

Qu’est-ce qu’un lien d’âme ?

Un lien d’âme est une alliance qui se crée entre une âme et une autre. Ce n’est pas toujours volontaire et ce n’est pas toujours négatif. Imaginez simplement une corde avec à chaque extrémité chacune des personnes. Lorsqu’ils sont en amour l’un et l’autre sont enroulés ensemble, ils regardent dans la même direction ; ainsi, aucun ne subit le lien car ils sont en accord. 

Mais lorsque l’un décide de s’en aller, et que la séparation n’est voulue que dans un sens, l’autre est tiré dans sa direction, forcé à regarder vers lui ou elle, obligé à vivre dans ce qui est passé, jusqu’à ce qu’elle ou il décide de couper cette corde. Comprenons donc que le lien d’âme n’est pas forcément négatif. Car il est écrit en ce qui concerne le mariage que « l’homme quittera son père et sa mère, s’attachera à sa femme et ensemble ils ne formeront qu’une seule chair ».

David dans la Bible s’est attaché à Jonathan suite à la profonde amitié qu’ils ressentaient l’un pour l’autre. Ce sont dans les deux cas des liens d’âmes. Ce n’est donc que la conséquence d’une affection profonde entre deux personnes. 

Cela dit, si le lien d’âme est créé mais que les sentiments ne sont pas réciproques ou s’il y a eu lien d’âme mais que l’une des personnes décide de sortir de la relation, c’est là que c’est plus compliqué. 

Suis-je bloquée par un lien d’âme ?

Votre âme s’attache à l’autre ainsi son absence ou sa présence peut venir jouer sur vos émotions, votre humeur, votre bien être, votre vie, votre présent et même votre futur.

Un lien d’âme négatif (où il n’y a pas réciprocité) vous poussera à poser des actions excessives. Vous dîtes ne pas pouvoir vivre sans lui. Il s’éloigne votre monde s’effondre. Il est parti depuis des mois mais vous vous accrochez encore à l’espoir qu’il reviendra. Vous fermez des portes à ce qui doit arriver et vous restez dans une relation qui n’existe plus. Votre corps n’y est plus mais votre âme est restée attachée. Sans vous en rendre compte, vous donnez le contrôle de votre vie à cette autre personne. Il vit sa vie mais vous n’avancez plus, vous restez cramponnée. Vous vous dîtes que c’est l’homme de votre vie et vous en avez fait votre bonheur.  Dès que vous entendez son nom, vous perdez votre paix. Une photo change votre humeur et pourtant vous avez essayé de partir en le bloquant sur vos réseaux et en supprimant tout contact.

Mais pourquoi ça ne suffit pas ? Le lien d’âme n’est pas naturel, on ne le rompt pas avec des armes naturelles. C’est spirituel et pour le rompre efficacement, il faut utiliser des armes spirituelles. Il est difficile de se défaire d’un lien d’âme, encore plus quand celui-ci a également été créé physiquement (par le sexe vous ne formez qu’un seul corps) mais il est temps que ça cesse.

Comment s’en défaire ?

Premièrement, Toute délivrance demande une prise de conscience puisque ce qui doit être retiré est mis en lumière. Maintenant que vous voyez, il est temps de couper premièrement par le pardon et ensuite par la prière. 

Le pardon libère. Vous vous en voulez d’avoir perdu tant de temps ? Vous devez vous pardonner. Il est parti brutalement et vous avez tant pleuré ? Vous devez lui pardonner. Mais vous devez aussi demander pardon si dans vos actions, votre attitude, vos paroles, à cause de tout ce que vous ressentiez, vous avez dépassé les limites. Et même s’il ne vous demande pas pardon, libérez-vous de cette emprise. Le pardon vous libère vous, donc vous le faites pour vous. Pardonnez à celui qui vous a blessée volontairement ou involontairement sans rien attendre de sa part. C’est le premier pas vers la libération. 

Ensuite, au travers votre prière proclamez la vérité sur votre vie. Déclarez la libération, la délivrance de toute emprise. Divorcez d’avec cette personne dans l’esprit. Remerciez Dieu pour la grâce qu’il vous a fait de découvrir ce qui vous empêchait d’avancer. Déclarez qu’à partir d’aujourd’hui, vous êtes une nouvelle personne et que vous avancez libre de tous blocages.

Je déclare pour vous que vous vivrez les bénédictions de votre vie dès maintenant et que la grâce vous accompagnera pour le restant de vos jours. 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blossom Magazine recommande