Pourquoi le Jeûne intermittent peut faire des Merveilles dans votre Santé

IStock

Le jeûne, exercice à la fois spirituel et physique, est souvent redouté pour l’épreuve qu’il fait endurer à notre ventre et à notre mental. Il arrive même que ces heures de privation qui devraient être agréables, se transforment en un cauchemar à la recherche de nourriture, ce qui nous détourne de notre objectif premier. Alors, le jeûne intermittent a-t-il vraiment pour but de nous mettre mal à l’aise ? Sinon, quelles sont ses vertus pour notre corps ?

Qu’est-ce que le jeûne intermittent ?

D’un point de vue général, jeûner, c’est se priver volontairement de nourriture et/ou de boisson pendant une durée plus ou moins longue.

Le jeûne intermittent consiste en une privation de tout ou d’un certain type de nourriture pendant une durée pouvant aller entre 12h et 18h, incluant les heures de sommeil au cours d’un jour tout entier (à partir de minuit).

Pour certains, il peut consister à sauter le petit-déjeuner uniquement, pour d’autres le petit déjeuner et le déjeuner. Il peut-être hydrique, c’est à dire qu’on ne consomme pas d’aliments solides mais l’on autorise la prise de liquide, et majoritairement de l’eau.

Pourquoi le jeûne intermittent ?

Il faut savoir qu’à la base, le jeûne est d’abord un exercice spirituel associé à la méditation et la prière. En effet, il vous permet de vous approcher de Dieu, de passer du temps dans sa présence et l’entendre vous parler.

C’est un moment spécial de consécration qui est un moyen de libérer une puissance spirituelle face à des situations qui peuvent nous sembler impossibles.

Aussi, jeûner met les désirs de votre corps au second plan pour une certaine période afin de développer votre sensibilité spirituelle. C’est par ailleurs une occasion de porter un regard vers l’autre et pendant lequel nous sommes invités à exercer plus de générosité. En somme, la première raison qui nous pousse à jeûner est d’abord spirituelle.

Mais le jeûne intermittent a aussi d’incroyables bienfaits pour la santé, voilà pourquoi il est pratiqué par des millions de personnes dans le monde.

Les bienfaits du jeûne intermittent

Le jeûne intermittent procure du bien à votre âme et votre esprit certes, mais il fait autant de bien à votre corps et vous donne de bonnes raisons de le pratiquer plus souvent avec une assurance de bien-être.

  • Il améliore votre clarté mentale et votre concentration, et peut prévenir l’Alzheimer
  • Il provoque la perte de poids et de graisse corporelle, améliore la combustion des graisses
  • Il réduit le taux de glycémie et améliore la sensibilité à l’insuline, réduit le taux de cholestérol sanguin
  • Il augmente l’énergie, ralentit les processus de vieillissement et vous permet de vivre plus longtemps
  • Il renforce l’ADN et réduit vos risques de développer un cancer
  • Il réduit l’inflammation 
  • Il vous permet de recadrer vos envies de gras et de sucré, et de mieux canaliser votre appétit.

Bien jeûner

Vivre une expérience particulière de jeûne, demande de prendre des dispositions particulières avant, pendant et même après. Comme toute activité importante, le jeûne se planifie afin de préparer son corps et son esprit.

Prévoir un jour dans son agenda et des heures à consacrer à la prière stimulera d’avance votre volonté et votre motivation.

La veille du jour de jeûne, il est préférable de dîner avec un repas léger et d’éviter les repas gras et riches en glucides pour faciliter la digestion.  Veillez à retirer de votre champ de vision les paquets de chips et autres aliments qui suscitent le grignotage.

Pendant le jeûne, hydratez-vous au maximum. Il n’y a pas juste l’eau, mais aussi d’autres boissons comme le thé, les infusions, le café noir, les jus de légumes ou fruits.

Les activités sportives sont aussi les bienvenues contrairement à ce qu’on pense et si vous prévoyez de faire du sport, il ne faudrait pas s’en priver. Cela augmente votre bien-être.

À la rupture du jeûne, ne vous précipitez surtout pas sur la nourriture; il serait sage de recommencer à manger légèrement avec un en-cas quelques minutes ou heures avant d’entamer un repas complet. La rupture ne doit pas être un moment de vengeance pour rattraper tous les repas perdus de peur de faire du mal à votre organisme et de vous sentir mal.

Restez sage et équilibrée !

C’est ainsi que vous profiterez vraiment de ce moment merveilleux qui est un réservoir à trésors pour votre corps. Il vous garantit une meilleure santé spirituelle, mais surtout physique et psychologique, sur le court et le long-terme.

Sources : Jeûner, le petit guide pratique (Jeff Lawson)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blossom Magazine recommande