Pourquoi y a t-il tant de femmes célibataires dans l’église ?

4 minutes de lecture

Une femme célibataire est une personne de sexe féminin en âge de se marier mais qui n’a pas de conjoint dans sa vie sentimentale. Comparativement aux années 80 et 90, il est plus courant de nos jours de rencontrer des femmes d’un certain âge dans cette situation de célibat, tant dans le monde séculier que dans l’église. Pourquoi cette tendance est-elle en croissance ? Nous avons examiné les raisons pour lesquelles de plus en plus de femmes chrétiennes demeurent célibataires. Pour cela, un sondage a été réalisé auprès des femmes de tout âge, mariées ou célibataires, ainsi que de certains hommes. Les raisons évoquées sont nombreuses, examinons-les de plus près !

Les mauvais enseignements

Dans cette catégorie, nous regroupons tous les enseignements véhiculés depuis des années, comme ceux qui interdisent le mariage entre différentes dénominations (bien sûr, en tenant compte des bases doctrinales de la personne que l’on souhaite fréquenter). Nous incluons également ici les enseignements qui prônent l’idée qu’il existe un partenaire unique pour chaque personne sur terre, sans lequel notre vie serait vouée à l’échec. Cette conception n’est pas tout à fait exacte, car Dieu offre à ses enfants plusieurs opportunités pour accomplir leur destinée.

Les blessures émotionnelles

Les déceptions amoureuses, les traumatismes de l’enfance ou encore les expériences négatives sont autant de raisons pour lesquelles on trouve de nombreuses femmes célibataires. Elles se sont fermées à de nouvelles expériences et sont restées figées dans leur compréhension de la vie. De plus, si nous ne sommes pas restaurées, il est fort probable que nous reproduisions exactement les mêmes schémas qui nous ont blessés par le passé, voir les schémas familiaux négatifs.

Le manque de relation personnelle avec Dieu

Je crois fermement qu’en tant que femmes de foi, nous devons nous assurer de chercher la volonté de Dieu durant la période de fréquentations, surtout en ce qui concerne le mariage. Une femme interrogée m’a expliqué que de nombreuses femmes chrétiennes ne sont pas mariées parce qu’elles attendent une conviction particulière de la part du Seigneur. La question à se poser est : ont-elles appris à écouter attentivement le Seigneur dans tous les aspects de leur vie ? Il se pourrait que Dieu ait parlé, mais qu’elles n’aient pas été suffisamment attentives pour écouter, et les années ont passé.

Le caractère de la femme

Parmi les personnes interrogées, certaines femmes chrétiennes qui se retrouvent aujourd’hui à un certain âge et célibataires reconnaissent avoir été très dures avec les hommes. Cette attitude est souvent marquée par l’orgueil et des paroles blessantes. Oui, il est possible de passer à côté de certaines opportunités lorsqu’on a un caractère difficile. Travaillons sur nous-mêmes et sur notre caractère, pas simplement en vue du mariage, mais dans nos vies personnelles.

Une liste de critères exagérée

Tout le monde a le droit à ses critères et préférences, mais il est important d’être réaliste. Aucune femme n’est parfaite, de même qu’il n’existe pas d’homme parfait. Bien sûr, certains critères sont non négociables, mais il est essentiel de savoir les identifier. Il est préférable d’être flexible. Cela nous permettra sans doute de travailler sur nous-mêmes pour devenir le conjoint que nous recherchons.

Un manque de connaissance et de discernement

Certaines femmes, lorsqu’elles sont à leur plein potentiel, choisissent de se concentrer uniquement sur leurs études ou leur carrière, ce qui n’est pas mauvais en soi, surtout dans le contexte économique actuel. Cependant, il est important d’apprendre à discerner les temps et les saisons dans lesquels nous nous trouvons. Cela nous rendra plus réceptives et attentives à ce qui se passe autour de nous. Il ne s’agit pas d’accepter n’importe qui, mais d’être conscientes de notre désir de mariage, prête à accueillir l’élu.

Le manque d’estime de soi

Beaucoup de chrétiennes pensent que le mariage est réservé à une certaine catégorie de personnes. Personnellement, je partageais cette croyance jusqu’à ce que Dieu me fasse comprendre que le mariage est l’union de deux personnes imparfaites. J’ai dû d’abord travailler sur l’image que j’avais de moi-même. Ce renouvellement de l’intelligence permet de passer de femme abattue à une femme épanouie dans cet état.

L’aspect physique négligé

Bien que notre caractère soit ce qui fera perdurer une relation, notre apparence physique suscite souvent le désir de découvrir ce caractère. Notons qu’il est possible d’être coquettes et élégantes sans être vulgaires. Si nous sommes dans une saison propice au mariage, il ne faut surtout pas négliger notre apparence physique, car elle joue également un rôle important. Ainsi, apprenez à vous valoriser et mettre vos atouts de l’avant si vous souhaitez rencontrer quelqu’un dans cette saison.

Une dote élevée

C’est un point qui concerne particulièrement l’Afrique. Il arrive que les jeunes hommes de condition noble aient du mal à concrétiser leur engagement envers leurs fiancées en raison de la dote très élevée exigée par la famille de la femme. De nombreuses femmes, chrétiennes ou non, se retrouvent bloquées dans leur relation à cause de ces exigences démesurées.

Voilà à peu près les raisons évoquées par les personnes interrogées au sujet du célibat dans le corps de Christ. Il est certainement possible qu’il en existe d’autres, que vous pouvez ajouter en commentaires afin d’instruire d’autres femmes sur cette saison de leur vie !

Très touchée par tout ce qui concerne la femme, je souhaite contribuer à son épanouissement, à sa restauration afin de bâtir des familles fortes et des nations qui manifestent la gloire de Dieu.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Rencontrer son âme sœur en 2023, c’est possible !

Total
0
Share
error: Contenu protégé !!

Prête à BLOSSOMER ?

Recevez votre dose d'inspiration mensuelle et soyez au courant de nos bons plans avant l’heure.