Comment rester productive en travaillant de la maison

IStock

Depuis plusieurs semaines maintenant, situation de crise oblige, les entreprises, les administrations et autres types de structure employant des salariés ont dû se réajuster afin de pouvoir assurer une continuité de service et « limiter la casse ».

Le changement reste toujours une notion assez délicate dans sa mise en œuvre. Tant que c’est sur le moyen-long terme cela semble gérable. En revanche, l’immédiateté de la situation a demandé un effort conséquent d’adaptation aux employeurs mais aussi aux salariés. 

Certaines d’entre nous étaient déjà peut être coutumières du télétravail. Pour d’autres, ce fût une découverte plus ou moins brutale. Quoi qu’il en soit, pas le choix, il faut s’y atteler !

Alors comment rester productive tout en travaillant à la maison ?

Giphy
  • Soyez équipée

Pour travailler, il faut des outils. Cela passe pour beaucoup par les équipements informatiques : un ordinateur, un téléphone (ou a minima activer la fonction « renvoi d’appel » vers son mobile). Veillez également à avoir accès à vos dossiers en ligne ou hébergés sur un réseau à distance et enfin, une bonne connexion internet (le nerf de la guerre !). Bref, tout ce qu’il nous faut en temps normal pour travailler. S’il faut des dossiers « papiers », certainement qu’un aller-retour au bureau sera nécessaire.

  • Reconstituez votre espace de travail

L’idéal serait d’avoir un petit bureau où s’installer à l’écart du tourbillon de la maison. À défaut de bureau, un coin du salon peut très bien faire l’affaire ou encore un bout de terrasse pour le côté farniente ! Ici, l’idée est de créer une atmosphère de calme propice à la concentration. Le confort et l’ergonomie sont capitaux pour se sentir à l’aise : une chaise confortable, régler la hauteur de son écran (à rehausser par de gros bouquins si nécessaire), chercher une bonne luminosité. N’hésitez pas à accompagner tout cela par un petit fond musical, une prédication et pourquoi pas la Bible en audio pour rester connecté à l’essentiel.

Je vous assure que cela fait toute la différence après 1 mois de confinement !

  • Définissez votre plage horaire de travail

Travailler à domicile comporte plusieurs avantages, notamment celui d’économiser le temps passé dans les transports (tchao les embouteillages !). En revanche, veillez à ce que ce temps soit bien maximisé et redistribué dans la journée. Si vous avez des horaires fixes, c’est bien, soyez à votre poste à l’heure convenue. Pour celles qui ont plus de latitude à ce niveau, il est essentiel de garder un rythme quasi identique pour ne pas s’égarer. Il s’agit ici de définir clairement son heure de début et de fin de journée, en fonction de votre activité.

  • Fixez-vous des objectifs

Le maître mot ici est OR-GA-NI-SA-TION ! En début de journée, il est intéressant de noter sur un cahier toutes les tâches à accomplir dans la journée, en les priorisant. Cela vous donne rapidement une idée de la densité de la journée. Attention à ne pas dresser une énorme liste irréaliste. Au contraire, au fur et à mesure, mettez un petit OK ou une petite encoche à côté des missions achevées, vous verrez, c’est encourageant !

  • Fuyez la distraction mais accordez-vous des temps de pause

Franchement, ce point est le plus difficile à appliquer. À la maison, tout porte à la distraction. Le reste de la famille s’ils sont présents, la tentation de la télévision et des réseaux sociaux à portée de main, l’appel du ménage, sans compter le clin d’œil de la sieste. Pour être productive, il faut savoir s’auto-discipliner et se rappeler qu’on a des comptes à rendre à nos N+1. Cultivons cette belle conscience professionnelle qui nous anime.

Néanmoins, il faut trouver un juste milieu aux choses. Faire des petites pauses (ex : toutes les 2h) permet de s’aérer les idées. C’est aussi le moment de grignoter un encas et d’aller prendre l’air dehors si vous avez la grâce d’avoir un extérieur. Pensez également à réserver une pause d’au moins 30 à 45 minutes pour déjeuner, en fonction de votre activité.

  • Les pièges à éviter à tout prix

Attention tout de même à ne pas créer l’effet l’inverse. Veillez à ne pas faire des journées à rallonge. À la maison, on ne compte pas les heures mais soyons raisonnables. L’équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle reste toujours de mise.

Enfin, malgré votre qualité reconnue de « multitask », identifiez les voleurs de temps qui peuvent s’appeler ménage, enfants, mari, service de l’église, qui peuvent empiéter sur votre temps de travail et ralentir votre cadence. 

Pour certaines, travailler à la maison est juste une étape à passer avant un retour à la vie « normale », pour d’autres il s’agit d’un style de vie mais dans tous les cas, restons fidèles à notre mission !

 

2 comments
Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blossom Magazine recommande