« We are great » : Un Hommage aux Femmes Noires signé Stella Akakpo

L’Actualité.fr

Pendant que le mouvement Black Lives Matter est au cœur des débats et fait l’objet de manifestations, Stella Akakpo, la championne de France des 100 mètres décide de jouer sa part : elle lance l’initiative « We are great », un évènement destiné à réunir les femmes noires de divers horizons pour un partage d’expérience.

Tout part d’un désir qu’elle nourrit de réaliser un projet autour de la femme, projet qui sera ensuite remodelé avec les discriminations raciales dénoncées récemment par des vidéos de violences manifestées envers les noirs. En effet, vivre dans notre société contemporaine en tant que femme de couleur est loin d’être chose facile et c’est le combat que mènent plusieurs femmes comme elle, chaque jour.  « We are great », c’est la solution qu’elle apporte face à ces fléaux sociaux, une façon d’agir plutôt positive et efficace.

black lives matter
Giphy

L’événement a eu lieu le 28 Juin dernier, et a réuni autour de discussions des femmes, aussi bien des influenceuses que celles qui travaillent courageusement dans l’ombre. Blogueuses, infirmières, maquilleuses, journalistes, avocates, sportives, toutes étaient de la partie. Au programme, se sont succédé des ateliers, un débat, un shooting photo : tout pour faire de cet évènement, un moment riche.  Elles ont eu l’occasion d’évoquer les réalités qu’elles ont en commun, les questions d’identité, et leurs expériences négatives. Ce fut un moment de connexion pour redonner du courage à travers la sororité, le soutien et la solidarité féminine.

Et si la sprinteuse de 26 ans porte à cœur la cause des femmes noires, c’est aussi parce qu’elle a elle-même reçu des propos négatifs sur sa couleur de peau et sa réussite dans le milieu sportif.  Mais face à tout cela, et à ceux qui estiment que les noirs ne sont performants qu’en matière de sport, elle donne une réponse d’une évidence certaine : « Si on est plus forts dans ce domaine-là, c’est peut-être que c’est le seul où on n’est jugé que pour ce que l’on vaut. Peut-être que si dans un entretien d’embauche, on ne regardait pas notre nom de famille, nos traits, nos origines, peut-être qu’on serait beaucoup plus représentés et qu’on dirait tout simplement qu’on vit dans un monde avec des noirs, des arabes, dans un monde meilleur. »

En attendant de voir ce rêve de monde meilleur devenir une réalité, Stella Akakpo utilise son influence dans le milieu sportif pour faire porter sa voix et défendre la femme Afro..

Source : Stella Akakpo, Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blossom Magazine recommande