Tyrese Gibson vit un second divorce et parle de l’éducation dans les familles noires américaines

google photos/getty images

L’acteur, chanteur et Top model Américain de 42 ans, Tyrese vit son second divorce et se questionne sur les raisons de l’échec de ses relations. « Les familles et mariages noirs sont attaqués. Comment donner naturellement de l’amour que nous n’avons pas reçu ? » Il pense que les enfants ne copient que ce qu’ils voient chez leurs parents. Il expose le manque d’éducation sentimentale au sein des familles noires américaines.  « La plupart d’entre nous ont été élevés dans des foyers brisés sans aucun exemple de ce qu’est un mari, une femme ou un PÈRE. Je le répète… Comment pouvons-nous naturellement savoir comment ÊTRE quelque chose qui ne nous a jamais été enseignée ? »

Après 4 ans de mariage et « 5 ans de magie », Tyrese Gibson et Samantha Lee se séparent officiellement. Ils annoncent la nouvelle sur leurs comptes Instagram respectifs le 29 décembre 2020. Son premier mariage avec Norma Mitchell s’est terminé également en drame après 2 ans en 2009.

Instagram Tyrese

Père de deux enfants, il compte bien rester très actif dans leurs vies. Cependant la promesse de garder les tensions sous contrôle ne dure pas longtemps. Des documents judiciaires révèlent que Samantha a accusé Tyrese d’avoir changé les serrures de leur domicile familial en Géorgie (USA) en Septembre dernier, l’empêchant d’entrer avec leur fille Soraya, âgée de deux ans. Samantha affirme qu’il a également gelé ses fonds. Cette dispute aurait été l’élément déclencheur de leur séparation. Tyrese riposte aux allégations et insiste sur le fait que ces accusations sont fausses. Il garde l’espoir d’une réconciliation, même si la situation semble avoir atteint un point de non-retour. « Je prie pour que nous laissions la porte ouverte parce que le Dieu que nous servons déplace les montagnes et peut frayer un chemin de nulle part … »

C’est bien d’identifier la source, mais que faisons-nous pour briser le cycle ?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blossom Magazine recommande