Vanessa Bryant en procès contre sa mère Sofia Laine

Voici

Vanessa Bryant a déclaré jeudi que sa mère, Sofia Laine, tentait « d’extorquer une manne financière » à sa famille. L’allégation de Bryant intervient après que Madame Laine ait intenté une action en justice par l’intermédiaire de ses avocats devant la Cour supérieure du comté d’Orange County le 15 Décembre 2020.

Suite à la disparition soudaine du légendaire Kobe Bryant et de sa fille de 13 ans Gianna, les promesses faites aux uns et aux autres ne verront point le jour. Plusieurs familles souffrent encore de la douleur occasionnée par cet accident tragique d’hélicoptère à Calabassas, en Californie, le 26 janvier 2020. Sofia Laine poursuit sa fille Vanessa pour omission de soutien financier. Elle affirme que son défunt beau-fils lui “avait promis de prendre soin d’elle pour le reste de sa vie avant sa mort.

Sofia justifie sa plainte par le temps accordé à ses petits-enfants pendant deux décennies. Selon le magazine ‘ET’, Vanessa aurait vendu la maison de sa mère, sa Mercedes-Benz, annulé son assurance-maladie et l’aurait laissée seule dans son appartement où « elle a dû faire face à la mort douloureuse de Kobe Bryant et de sa petite-fille, seule ». Après deux décennies de « babysitting », Sofia Laine réclame donc la somme de cinq millions de dollars, à raison de 96$ de l’heure pour un ratio de 12 heures de travail par jour.

En réponse au procès intenté contre elle, Vanessa Bryant partage ses émotions sur les médias sociaux. « Ma mère continue d’essayer de trouver des moyens d’extorquer une manne financière à notre famille. Je la soutiens depuis près de vingt ans, et elle n’a jamais été mon assistante personnelle ou celle de Kobe, pas plus qu’elle n’était notre gardienne d’enfants. » Vanessa a ajouté qu’elle avait toujours été une mère au foyer, mais que Laine gardait ses filles « de temps en temps, comme le font la plupart des grands-parents ».

Le procès semble s’envenimer de plus en plus. Vanessa pleure encore la mort de son mari et de sa fille et trouve l’attitude de sa mère vraiment « décevante et honteuse et inimaginablement blessante »

Et vous, que pensez-vous de cette situations et comment auriez-vous gère ça ?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blossom Magazine recommande