Pexels

Chronique : Comment venir à bout de la sécheresse spirituelle

/
2 minutes de lecture

Vous est-il déjà arrivé de ne plus ressentir Dieu ? De ne plus avoir envie de prier ? D’être complètement déconnectée spirituellement ? Si la réponse à ces questions est oui, vous passez probablement par un temps de sécheresse spirituelle.

Il peut être bref ou très long, mais tôt ou tard, un manque finit par arriver et on se demande comment retrouver une spiritualité à la hauteur de ce qu’on a connu, de ce qu’on avait avant.

Ça arrive… même aux meilleures

Tout d’abord, soyons clairs. Toute femme de foi, quelle qu’elle soit, a déjà connu des moments de sécheresse spirituelle. Ça arrive même plus souvent qu’on le pense. Et je vais vous révéler un secret… Ça arrive même « aux meilleures » ! Vous n’êtes ni plus faible qu’unee autre, ni « moins spirituelle » (ça ne veut rien dire), vous êtes HUMAINE avec vos qualités et vos faiblesses. Même cette Bible qu’on prend comme référence regorge d’exemples d’hommes et de femmes complètement imparfaits qui, à un moment de leur existence, ont fait des choix qui les ont éloignés de Dieu.

Alors, mon premier conseil est : arrêtez de culpabiliser ! Revenez simplement. Après une période de sécheresse spirituelle, on a tendance à vouloir en faire plus. Toujours plus. On veut prier 2 heures par jour, passer toute une journée à méditer, assister à tous les événements possibles comme pour rattraper le temps perdu. En adoptant cette attitude, on se heurte souvent à une réalité commune : nous ne sommes pas des wonder woman ! C’est presque impossible sur le long terme… Revenez simplement.

En matière de connexion avec Dieu, nul besoin d’en faire plus pour être aimée plus. Il vous voit, avec vos manquements et vos faiblesses. Et ce qu’Il veut surtout, c’est vous aider à devenir celle qu’Il a toujours vue en vous. Revenez simplement, soyez vraie et Il vous conduira pour le reste.

Non, ce n’était pas « mieux » avant

On a tendance à comparer le passé et le présent et à se dire « c’était mieux avant ». Les choses changent et vous avez changé ! « Avant », vous ne saviez pas ce que vous savez aujourd’hui. « Avant », vous n’aviez pas expérimenté ce que vous avez expérimenté jusqu’à aujourd’hui… Et « avant », c’était avant. Ne restez pas focalisée sur le passé parce que le passé est terminé et bientôt, ce temps de sécheresse que vous connaissez sera lui aussi laissé aux oubliettes !

Évidemment, il est important de vous souvenir de vos expériences passées dans votre relation avec Dieu. Cela alimente votre foi, vous recommencez à croire que tout est possible.

Allez-y step by step

Certes, il vous faut simplement revenir à Dieu. Allez à votre rythme, étape par étape. Posez-vous des questions simples. Qu’est-ce que j’aime chez Dieu ? Quelles sont les louanges que je préfère ? Quel est mon verset préféré ? Et revenez aux fondements. Vous êtes sensible à la louange ? Écoutez-en. 1 fois par semaine, tous les deux jours ? À votre rythme ! Peut-être êtes-vous plutôt sensible aux mots ? Pourquoi ne pas profiter de votre application YouVersion pour lire et méditer (ou écouter!) un bon plan de lecture ?

Et enfin, soyez toujours reconnaissante La reconnaissance vous fera réaliser qui Dieu est réellement pour vous. Essayez cette petite astuce. En pratiquant le journaling (voir l’article sur le sujet), déterminez 3 raisons d’être reconnaissante chaque jour. Dans les périodes difficiles, c’est compliqué à trouver, mais croyez-moi, vous avez tous les jours, au moins 3 bonnes raisons d’être reconnaissante !

Vous l’avez compris, votre « retour aux choses spirituelles » ne se fera pas en un claquement de doigts. Cela peut prendre du temps. Comme évoqué précédemment, cela arrive à tout le monde, l’essentiel est de le reconnaître et de revenir à son premier amour : Dieu.

Dieu vous aime et malgré cette sécheresse spirituelle, voilà une chose qui, elle aussi, ne changera jamais.

Je suis passionnée par les dons et talents déposés en nous. Je crois qu’on est tous uniques et que le plus beau cadeau qu’on puisse offrir à l’Humanité c’est d’être pleinement soi. Mon credo ? Aider chacun à oser « être » quand « paraître » semble être la norme.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Processing…
Success! You're on the list.
Total
0
Share
error: Contenu protégé !!

Prête à BLOSSOMER ?

Recevez votre dose d'inspiration mensuelle et soyez au courant de nos bons plans avant l’heure.